Boitier additionnel essence : comprendre l’histoire des voitures et des boîtiers additionnels

Thomas Parker a construit la première voiture électrique de production pratique à Londres en 1884, en utilisant ses propres batteries rechargeables de haute capacité spécialement conçues. Le Flocken Elektrowagen de 1888 a été conçu par l'inventeur allemand Andreas Flocken.

Les voitures électriques étaient parmi les méthodes préférées pour la propulsion automobile à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, offrant un niveau de confort et de facilité d'opération qui ne pouvait pas être atteint par les voitures à essence de l'époque. Le parc de véhicules électriques a culminé à environ 30 000 véhicules au début du XXe siècle.

Les ancêtres des véhicules à essence et leurs inventeurs

En 1897, les voitures électriques ont trouvé leur première utilisation commerciale aux États-Unis. Basé sur la conception de l'Electrobat II, une flotte de douze taxis hansom et un coupé ont été utilisés à New York dans le cadre d'un projet financé en partie par la Electric Storage Battery Company de Philadelphie, rapporte le site http://www.boitieradditionnelessence.fr.

Au cours du 20ème siècle, les principaux fabricants de véhicules électriques aux États-Unis étaient Anthony Electric, Baker, Columbia, Anderson, Edison, Riker, Milburn, Bailey Electric et d'autres.

Contrairement aux véhicules à essence, les véhicules électriques étaient moins rapides et moins bruyants et ne nécessitaient pas de changement de vitesse.